Générations Future coordonne, en partenariat avec de nombreuses autres associations soucieuses de l'environnement, dont le CPIE, une opération nationale et internationale annuelle ouverte à tous, visant à promouvoir les alternatives aux pesticides.

Cette onzième édition se déroulera du 20 au 30 mars, la période de reprise des épandages de pesticides. Le public est invité à mieux s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux des pesticides, et sur les alternatives au travers de centaines de manifestations partout en France et dans 15 autres pays.


À cette occasion, le CPIE Villes de l'Artois organise plusieurs événements :

D'autres activités, tels que des ateliers de confection de produits ménagers et cosmétiques naturels, des expositions, etc. devraient également s'ajouter au programme. N'hésitez pas à regarder régulièrement notre site internet, et plus particulièrement notre Agenda.


Nous sommes au lendemain de la COP 21. Mardi 2 février 2016, France 2 diffusait "Produits chimiques, nos enfants en danger", une enquête de Martin Boudot,  journaliste de Cash investigation. L’émission dévoilait les pesticides dangereux les plus utilisés en France, recueillait le témoignage d'une "Phyto-Victime", révélait des résultats choquants d'analyses effectuées sur des cheveux d'enfants...

L'implication des pesticides dans certains cas de pathologies (cancers, maladies neurologiques, troubles de la reproduction) est aujourd'hui reconnue, notamment par l'Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale. Mais les molécules coupables de tous ces maux rapportent des milliards d'euros aux multinationales. Face au lobbying que cela implique, comment le consommateur lambda peut-il se protéger? Afin de tenter d'apporter quelques réponses à son échelle, et suite au succès des activités proposées l'an dernier, le CPIE  organise à nouveau un atelier "Soigner son jardin grâce aux remèdes de grand mère", dont le détail est consultable ici.