Bienvenue sur le site du CPIE Villes de l'Artois !

Le 22 mars, c'est la Journée Mondiale de l'eau

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 22 décembre 1992 la résolution A/RES/47/193 qui déclara le 22 mars de chaque année "Journée mondiale de l'eau", à compter de l'année 1993.

Cette résolution invitait les États à consacrer ce jour selon le contexte national, en concrétisant des actions telles que la sensibilisation du public par des publications, des diffusions de documentaires, l'organisation de conférences, de tables rondes, de séminaires et d'expositions liés à la conservation et au développement des ressources en eau et à la mise en œuvre des recommandations d'Action 21.

En France métropolitaine, la gestion de l’eau est réalisée par 7 agences de bassins délimités naturellement par la ligne de partage des eaux.

Notre territoire est essentiellement géré par l'Agence de l'Eau Artois-Picardie. Sa superficie est de 20 000 km, soit 3,6 % du territoire national. Elle couvre l’ensemble des départements du Nord, du Pas de Calais, et partiellement les départements de la Somme, de l’Aisne et de l’Oise. Puisqu'une partie est géré par l'Agence de l'eau Seine-Normandie.

Son territoire est particulier avec des reliefs d’amplitude modérée et des cours d’eau à faibles débits. Il comporte de nombreux canaux et cours d’eau canalisés. Deux cours d'eau sont prennent leurs sources sur le territoire français et poursuivent leurs courses à l'étranger :

  • L’Escaut qui traverse la Belgique avant de se jeter en Mer du Nord aux Pays Bas,

  • La Meuse dont la Sambre est un affluent.

 

 

Le bassin Artois-Picardie a une densité de population deux fois plus importante que la moyenne nationale. Fortement marqué par les activités humaines, il porte encore la mémoire de son lourd passé industriel.

Le territoire offre aussi une grande diversité de paysages naturels qui renferment de précieuses richesses biologiques. Ainsi les dunes du littoral, les coteaux calcaires, et les marais hébergent de nombreuses espèces animales et végétales qu’il faut protéger.

Quelques chiffres :

  • 8000 Km de cours d’eau

  • 270 km de côtes

  • Population : 4,8 millions d’habitants

  • Densité moyenne : 238 ha/km2

  • 2474 communes

  • 25 % population rurale

  • 75 % population urbaine

 

 

ZOOM sur le SAGE Scarpe Amont

Qu'est qu'un SAGE? C'est un outil de planification locale de l'eau, institué par la loi sur l'eau de 1992. Sa déclinaison locale vis à concilier la satisfaction et le développement des différents usages (eau potable, industrie, agriculture, ...) et la protection des milieux aquatiques, en tenant compte des spécificités d'un territoire. Délimité selon des critères naturels, il concerne un bassin versant hydrographique ou une nappe. Il repose sur une démarche volontaire de concertation avec les acteurs locaux. Il est un instrument essentiel de la mise en œuvre de la directive cadre sur l'eau (DCE). A ce titre, 68 SAGE ont été identifiés comme nécessaires par les SDAGE approuvés en 2009 (période 2010-2015) et 62 SAGE ont été identifiés comme nécessaires par les SDAGE approuvés en 2015 (période 2016-2021) pour respecter les orientations fondamentales et les objectifs fixés par la DCE.

Le SAGE Scarpe Amont, son périmètre s’étend sur une superficie de 553 km² pour une population d’environ 156 000 habitants. Il s’étend sur 80 communes du Pas-de-Calais et 6 communes du Nord et regroupe 4 intercommunalités.

 

Les enjeux et objectifs

Enjeu « Ressource en eau et risques »

A. Promouvoir les économies d’eau dans un contexte de changement climatique, notamment en améliorant le rendement des réseaux

B. Prévenir les inondations fluviales en développant une solidarité amont – aval

C. Limiter les phénomènes d’érosion et de ruissellement urbain et non urbain sur l’ensemble du bassin

D. Améliorer la gestion des eaux pluviales, notamment en désaccordant l’existant

 

Enjeu « Qualité des eaux »

E. Atteindre le bon état physico-chimique des eaux superficielles et reconquérir et sécuriser la qualité des eaux souterraines

F. Améliorer les connaissances sur la contamination par les micropolluants (HAP, zinc, formaldéhyde, polluants émergents)

 

Enjeu « Milieux aquatiques et humides »

G. Restaurer la continuité écologique et les fonctionnalités des cours d’eau naturels du bassin

H. Accroitre les fonctionnalités écologiques de la Scarpe canalisée et les connexions avec les étangs

I. Identifier, préserver et restaurer les zones humides et leur biodiversité

J. Concilier les différents usages liés aux milieux aquatiques

 

Enjeu « Gouvernance » 

K. Communiquer et sensibiliser pour mettre en œuvre le SAGE

L. Pérenniser l’action du SAGE en phase de mise en œuvre

M. Accompagner les acteurs locaux dans la mise en œuvre du SAGE

N. Suivre et évaluer la mise en œuvre le SAGE

O. Développer la collaboration avec les SAGE voisins