Avec l’arrivée du grand froid, les travaux de rénovation énergétique sont de plus en plus nécessaires pour réduire sa facture d’énergie et garder son logement confortable. Cette  période est également propice au démarchage commercial  réalisé par les entreprises.

 

Qu’est-ce que le démarchage commercial ? Quels sont les bons réflexes ? Quels sont les recours en cas de signature ?

Zoom sur le démarchage commercial !

 

Qu’est-ce que le démarchage commercial ?

Le démarchage est une activité qui consiste à proposer un service commercial non sollicité par le client. Le démarchage se fait par téléphone ou directement à votre domicile. Cette activité est parfois réalisée de manière « pressante », en poussant le client à signer un contrat inadapté le plus rapidement possible.

Ce type de démarchage est souvent mensonger. Il n’est pas rare d’entendre un commercial annoncer que vous pouvez recevoir une amende de l’état (ex : taxe carbone) si vous ne réalisez pas les travaux qu’il vous propose puisque ceux-ci seraient « obligatoires ».

De plus, les prestations proposées sont souvent accompagnées de crédit à la consommation.

 

 

Quels sont les bons réflexes ?

Avant de signer un devis, il est important de suivre quelques recommandations qui pourraient vous éviter de vous mettre dans une situation délicate.

Depuis le 1er juin 2016, l’Etat a mis en place une liste d’opposition au démarchage téléphonique sur laquelle tout consommateur peut s’inscrire gratuitement afin de ne plus être démarché.

 

 

 

 

Vous pouvez donc consulter le site internet suivant pour apparaître dans cette liste d’opposition :

http://www.bloctel.gouv.fr/

Concernant le démarchage à domicile, la règle d’or est de ne rien signer et ne rien payer le jour-même.

De plus, faites plusieurs devis afin de comparer le coût des différentes prestations, ainsi que la technicité des équipements proposés. Pour cela, votre Espace INFO-ENERGIE peut vous aider à comparer les devis.

Pour finir, il est intéressant de travailler avec une entreprise locale. La proximité de celle-ci vous permettra d’échanger davantage sur votre projet. Le service après-vente et la maintenance des équipements seront tout aussi efficaces.

  

Quels sont les recours en cas de signature ?

Si le devis est signé chez vous, vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours ouvrés.

Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez vous faire accompagner par des associations de consommateurs agréées tel qu’UFC Que Choisir ou le CLCV.

Pour aller plus loin, si les travaux réalisés ne sont pas conformes à ce que vous aviez convenu avec le professionnel, privilégiez un règlement à l’amiable.

Si celui-ci n’est pas possible, signalez la non-conformité des travaux à la Direction Départementale de la Protection de la Population (DDPP).

N’hésitez pas également à faire une déclaration de sinistre à votre assureur.

  

En conclusion, il est primordial de prendre son temps avant de signer un devis ou bon de commande. Respectez bien les réflexes mentionnés ci-dessus et faites-vous accompagner par des services gratuits tels que votre territoire, les Espaces INFO-ENERGIE et les associations de consommateurs.

Attachments:
FileDescriptionFile size
Download this file (Décembre 2016 - Le démarchage commercial.pdf)Décembre 2016 - Le démarchage commercial.pdf 561 kB