Dans le résidentiel, l’eau chaude sanitaire (ECS) est un poste de consommation énergétique important puisqu’il représente 12% de la consommation d’énergie en moyenne dans un foyer. Couplé à l’énergie solaire, le chauffe-eau solaire individuel peut être une des solutions pour réduire sa facture d’énergie liée à la consommation d’eau chaude.

 

Qu’est-ce que le chauffe-eau solaire individuel ? Quels sont les différents types de chauffe-eau ? Quelles sont les aides financières ?

Zoom sur le chauffe-eau solaire individuel !

 

                                                                                            

Depuis quelque temps, des appels téléphoniques d’entreprises deviennent incessants, des matériaux sont présentés de manière miraculeuse et pour couronner le tout, les travaux ne coûteront presque rien grâce aux aides de l’état. Voici le genre d’accroche que vous pouvez entendre lorsque vous êtes victimes de démarchage commercial.

 

Qu’est-ce qu’un démarcheur? Quels sont les bons réflexes ? Comment exercer un recours ?

                         Zoom sur le démarchage commercial !

 

La part de l’eau chaude sanitaire représente en moyenne 12% de votre facture d’énergie. Cette part peut devenir plus importante voir prioritaire si l’isolation de votre maison respecte les normes actuelles et si votre chauffage est performant. Il est donc nécessaire de connaître les différents systèmes de production d’eau chaude.

 

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau thermodynamique? Quels sont les différentes techniques ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

Zoom sur le chauffe-eau thermodynamique !

 

                                                                                                        

Nous avions déjà consacré un article sur les Isolants minces Réfléchissants (IMR) en mai 2015. Cependant, de nouvelles mesures ont été prises en ce début d’année concernant l’éligibilité aux aides financières de ce type de matériaux.

 

Quelles sont donc les nouvelles mesures d’éligibilités ? Quelles précautions prendre ?

Zoom sur les Isolants Minces Réfléchissants (IMR)

 

                                 

On sait que l’air chaud monte, c’est donc par le toit que se fait la majeure partie des déperditions de chaleur.

Pour une toiture non isolée, cela peut aller jusqu’à 30 %. Une toiture mal isolée est également souvent la cause de surchauffes estivales.

Focus aujourd’hui sur une technique encore peu employée mais pourtant très efficace, et qui présente de multiples avantages : le « sarking »

En 2015, les aides financières existantes dans le cadre de travaux de rénovation énergétique étaient le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, l’Éco-Prêt à Taux Zéro, la TVA de 5.5%, l’ANAH, les Certificats d’Economies d’Energie, les aides régionales et autres prêts spécifiques (cf. Nos articles précédents).

 

La loi de finances pour 2016 a été publiée au « Journal Officiel » le mercredi 30 décembre 2015.

Quels sont les changements par rapport à l’an passé ?

Zoom sur les aides financières de 2016 !

Murs de briques et isolation par l’intérieur

 En Nord-Pas-de-Calais, les murs de façade sont maçonnés pour la plupart en brique, rarement en pierre, parfois en parpaing de schiste, et reposent généralement sur des soubassements en brique, parfois en pierre (meulière ou grès). La maçonnerie, souvent pourvue de décor, est dans la plupart des cas conçue pour être apparente. Elle peut être badigeonnée, mais rarement enduite. En cette région, la brique a remplacé le torchis comme matériau dominant depuis le XVIIIe siècle.